Retour du week end de folie du 9-10 et 11 mai

Bonjour à tous!
On espère que ça roule pour vous! Pour nous… Exténués! Mais toujours au taquet! D’ailleurs: un petit point sur ce week end de folie! Deux festivals pour une association, ce n’est pas banal!
En effet, ANDLR aidée des scouts de JJR (http://www.groupe-jjr.ch), a participé à « Don’t be zombies » de 42 Prod. En effet, ANDLR a créé le scénario de cette épisode et a géré de manière autonome trois postes clefs: D’une part, l’école d’Aïre (le laboratoire scientifique) où les scouts ont d’ailleurs construit un splendide mirador et assuré la garde. D’autre part, la passerelle du Lignon, où nos deux circassiens ont fait un malheur dans leur interprétation d’un fou avec sa zombie fétiche. Enfin, le lieu du choix fatidique, dans le parking, avec une splendide scène de dégustation zombie. Soit cinq acteurs ANDLR qui ont marqués les joueurs!

Hormis cela, nous avions nos stewards spécialisés dans la gestion de flux, en place sur les autres postes clefs. Ils se chargeaient de nous transmettre les informations nécessaires à la gestion du flux de joueurs depuis le QG.

Nous avons aussi bénéficié du soutien d’un photographe-caméraman infiltré… dont voici les premières images
Une annonce sera faite quand toutes les photos seront disponibles!
Ses photos vous plaise? Allez visiter son site: www.ferenc-cspike.com
Un grand merci à tous et à 42prod, organisateur de ces deux magnifiques soirées!
Et pour le second festival…
…Pendant ce temps, au festival de la Pomd’Or…Après avoir admiré des rapaces en pleine action avec leurs fauconniers et s’être lancé sur différents terrains l’épée à la main, ANDLR a participé aux animations lors du buffet le samedi soir. Imaginez une conteuse sans imagination demandant l’aide du public pour écrire une histoire. Imaginez des comédiens pleins de folies interprétant l’histoire. Ajoutez un public attentif et inventif. Vous obtiendrez un conte interactif – sur un thème de jeu vidéo médiéval!! Des enfants enchantés ont pu monter sur scène et diriger leur personnage favori dans un combat à l’épée, bref mais intense. Après des rires et quelques rebondissements, le conte s’est achevé sous les joyeux applaudissements du public, éclairé des immenses sourires des enfants.

Puis, retour au festival le dimanche, avec des jeux de sociétés et de nouveaux combats au trollball, avant que la grèle ne s’abatte !Durant tout le weekend, l’atmosphère était joyeuse et bon enfant, propice à de nouvelles rencontres enrichissantes. C’est avec plaisir que nous avons également revu des amis de différentes associations et partagé ces moments de liesse avec eux. Du côté des spectateurs, nous avons pu admirer des tours de magie, des démonstrations impressionnantes de jonglerie de feu et d’autres surprises.
Merci à l’Elfalapom pour avoir organisé ce festival et nous avoir invité à y participer.